le Français qui avait été arrêté a été libéré, annonce le ministère des affaires étrangères

Six jours après son arrestation, le Français qui avait été arrêté par les forces de sécurité nigériennes, a été libéré, a annoncé le Quai d’Orsay, jeudi 14 septembre. « La France se réjouit de la libération de Stéphane Jullien », a déclaré Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère des affaires étrangères, rapporte l’Agence France-Presse.

Stéphane Jullien est un chef d’entreprise et est conseiller des Français de l’étranger au Niger. Il a été élu par les ressortissants installés dans le pays pour les représenter et servir de liaison auprès des services diplomatiques français.

Il avait été arrêté le 8 septembre par l’armée nigérienne, dans un climat de tensions contre les Français dans le pays. La France avait révélé mardi son arrestation et demandé sa « libération immédiate ».

La junte militaire a pris le pouvoir à la fin de juillet à la faveur d’un putsch contre le président démocratiquement élu, Mohamed Bazoum, que Paris considère toujours comme le président légitime du Niger. Les militaires ont exigé le départ des troupes françaises basées dans le pays et ont menacé d’expulser l’ambassadeur de France.

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer